DES SYSTÈMES DE CULTURE ECONOMES EN INTRANTS 

Au CIVAM AD 72, la problématique de la réduction des intrants en systèmes de grandes cultures a émergé au début des années 2000, avec un petit groupe d’agriculteurs.

A cette époque, les questions portaient surtout sur le blé : 

Comment réduire les traitements fongicides tout en maintenant un bon niveau de rendement ? Comment limiter la verse ? Comment se passer d’insecticides ? …

CREATION D'UN GROUPE CULTURES ECONOME 

Pour répondre à ces questionnements, le CIVAM AD 72 a alors fait intervenir 2 chercheurs de l’INRA : Patrick SAULAS qui travaillait sur l’intérêt des mélanges variétaux en blé pour limiter la propagation des maladies dans le peuplement, et Bernard ROLLAND qui travaillait sur des variétés de blé rustique menées à la fois en itinéraire raisonné et en itinéraire intégré. Puis, à partir de 2008, le projet Grandes Cultures Economes a permis d’étoffer et de structurer le groupe. La suite logique pour ce groupe était donc d’intégrer le réseau DEPHY Ecophyto dès 2011, afin de montrer qu’il est possible de réduire l’usage des pesticides, tout en restant performant économiquement. Le groupe du CIVAM AD 72 est majoritairement composé d’exploitations en polyculture-élevage, où les cultures occupent une place tout aussi importante que l’élevage. C’est pourquoi les systèmes de cultures sur lesquels nous travaillons peuvent s’apparenter à des systèmes céréaliers destinés à la fois à l’autoconsommation et à la vente, ou bien à des systèmes herbagers incluant des prairies dans leurs rotations.

Aujourd’hui, les thématiques traitées par le groupe sont larges et diversifiées : reconnaissance et gestion des adventices, connaissance et développement de la vie du sol, intérêt et choix des couverts végétaux, mélange de variétés et d’espèces, réflexion sur la fertilité des sols et la fertilisation, désherbage mécanique appliqué aux céréales … Le maître-mot est l’échange et le partage d’expériences, le tout dans la convivialité et le respect des uns et des autres. Alors si vous êtes intéressés, rejoignez-nous !

Photo 01-10-2020 14 29 54.jpg

LE MAïS POPULATION 

Depuis de nombreuses années, d'autres CIVAM  tels que l La FDCIVAM 44 ou encore l'ADAGE 35, comptent des paysans et paysannes travaillant sur le sujet des  semences paysannes de maïs. Les paysans et paysannes du CIVAM AD 72 se sont également saisi de cette thématique et ont organisé une journée technique, en présence d'une animatrice et d'un paysan de la FD CIVAM 44. Pour continuer sur cette lancée en 2021, un partenariat entre la FD CIVAM 44, le CIVAM AD 72, et l'INRAE, financé par la région Pays de la Loire a pour objectif de permettre la création d'un groupe d'expérimentation sur le maïs pop en 72. 

Inscrivez vous à notre Newsletter ! 

02 43 14 23 07

16 Avenue Georges Auric | 72000 Le Mans

  • Facebook Social Icône

© 2021 Civam AD 72. Mentions légales.