Retour sur le scénario Afterres2050…

 A l’image du scénario NégaWatt sur la question énergétique, le scénario Afterres72 propose un modèle de production agricole et alimentaire répondant aux besoins de la société, en préservant la fertilité des sols, la qualité des eaux, la biodiversité, et sans continuer à affecter négativement le climat. Le scénario intègre aussi le principe du facteur 4 (division par 4 des émissions françaises de gaz à effet de serre avant 2050).

Samedi 23 septembre, à la salle Pierre Guédou au Mans, le CIVAM AD 72 a organisé une conférence suivie d’un débat autour du scénario Afterres 2050
Gwenn Abaziou, animatrice de la Fédération Régionale des CIVAM des Pays de la Loire a d’abord présenté une synthèse des travaux de l’association SOLAGRO (en résumé).

Puis ce sont 3 adhérents du CIVAM AD 72 qui ont témoigné de leur parcours et des raisons les conduisant à faire évoluer leur système vers plus d’autonomie.
Du côté des acteurs agricoles, bien que les enjeux environnementaux et sanitaires fassent partie intégrante de leurs préoccupations, les ambitions du scénario Afterres 2050 ont suscité de nombreuses questions quant à l’avenir de certaines filières.
Mais les citoyens / consommateurs présents dans la salle n’étaient pas en reste et ont largement « alimenté » les échanges qui se sont poursuivis autour d’un verre de l’amitié.